Corriger ses erreurs 404 pour gagner des backlinks

Si vous êtes propriétaire d’un site web, il est fort probable que vous ayez déjà été confronté aux erreurs 404. Les erreurs 404 apparaissent lorsque qu’une page est introuvable par le navigateur.

Il s’agit en fait d’une erreur de protocole qui est renvoyée par le serveur pour indiquer que la ressource recherchée n’existe pas. Et si je vous disais que corriger les erreurs 404 de votre site peut vous aider à augmenter ses backlinks sans trop d’effort ? Petit guide sur le sujet.

L’erreur 404 est donc un problème courant qui peut provenir de plusieurs raisons

  • Le webmaster a supprimé une page sans faire de redirections
  • Des liens internes sont cassés ou modifiés
  • L‘url a été modifiée
  • Le domaine à changé
  • L’utilisateur à fait une erreur de frappe…etc..

Pourquoi les erreurs 404 sont mauvaises pour mon site ?

C’est assez simple à comprendre, l’objectif de Google est de présenter le meilleur résultat possible à l’utilisateur sur une requête donnée. Il va donc privilégier les sites les mieux optimisés pour ne pas décevoir les internautes. Avoir des pages en bon état, bien optimisées et surtout accessibles font partie des critères de qualité à mettre en place pour espérer faire connaître son site et son entreprise sur Internet.

Réaliser un audit de référencement vous aidera à trouver les problèmes de votre site comme les erreurs 404

A. Une erreur 404 va nuire à l’expérience utilisateur

D’une part, si les crawlers de Google répertorient de trop nombreuses erreurs 404 sur un site, il risque d’interpréter ce problème comme un manque d’optimisation qui nuit à l’expérience de ses utilisateurs. Et pour cause, il est vrai que de tomber sur une page 404 reste peu satisfaisant.

erreur 404
L’effet d’une erreur 404 est parfois difficile à supporter.. (source image : giphy.com)

Cela nous oblige (nous utilisateurs) à revenir sur le moteur de recherche pour tenter notre chance sur un autre résultat. On appelle cela l’effet « pogo stick ».

B. Une erreur 404 va dépenser le budget de crawl.

Côté technique, explorer un site web demande des ressources « physiques » pour Google (machines, serveur, infrastructure pour faire fonctionner les robots d’explorations…). Pour gérer au mieux cette infrastructure technique (et très onéreuse), Google alloue à chaque site un budget de crawl mensuel ou quotidien. Un site mal optimisé, rempli de pages 404 va freiner l’exploration du robot et compliquer le crawl, donc demander plus de temps pour finaliser cette indexation. En limitant le nombre de pages 404, vous faciliterez le crawl des robots et cela affectera votre positionnement.

Comment optimiser le crawl SEO

Trouver les erreurs 404 d’un site

Vous pouvez assez facilement trouver les erreurs 404 d’un site web. Pour cela, il suffit de vous connecter à la search console et d’aller dans la section Exploration / Erreurs au niveau des URL. Vous découvrirez alors la liste des pages ayant disparue pour quelques obscures raisons de votre site. A vous de les corriger !

erreur 404
panneau de la search console indiquant une erreur 404

Vous pouvez aussi utiliser des outils d’audits SEO tel SEO Power Suite ou des crawlers spécialisés (screaming frog) pour détecter les erreurs 404 sur votre site

Comment réparer une erreur 404 ?

Maintenant que vous avez votre liste d’erreurs à corriger, à vous de les réparer. Pour réparer une erreur 404, il faut donc mettre en place une redirection 301. La redirection 301 indiquera aux moteurs de recherches (les robots..) que la page en question (reliée à l’url) n’existe plus. Il faut donc indiquer à Google le changement d’adresse.

Il existe deux types de redirections

A. la redirection 301 : la redirection 301 indique un changement d’adresse définitif. C’est donc celle-ci qu’il faudra mettre en place pour corriger l’erreur 404.

B. la redirection 302 : la redirection 302 est une redirection dite temporaire, elle ne constitue pas un moyen efficace pour réparer une erreur 404. C’est comme un changement d’adresse temporaire chez la poste. C’est pratique, mais ne constitue pas une mesure efficace lorsque l’on déménage pour de bon.

Corriger ses erreurs 404 pour augmenter ses backlinks

Venons en au titre de l’article et à la fameuse promesse « d’augmenter ses backlinks« ; Si vous suivez ce blog, vous savez déjà que les backlinks sont très importants pour le référencement naturel d’un site. Ils constituent même un critère majeur au bon positionnement et s’avèrent indispensables pour gagner des positions durablement. Augmenter ses backlinks est  même une des occupations principales du référenceur, mais une campagne de netlinking demandera beaucoup de temps et de l’expertise.

On ne pense souvent à corriger ses erreurs 404 qu’en terme d’indexation du site web, mais c’est une erreur. Si l’on blogue régulièrement, il peut arriver d’obtenir des liens naturels qui feront l’objet de bonus pour le référencement. Si un de ces liens pointent vers une page qui a disparue (404) ; le lien sera perdu. Il est donc important de prendre ce facteur en compte et de penser à rediriger les liens cassés vers la homepage ou une autre page profonde pour gagner des backlinks déjà acquis. ‘espère que ce petit truc vous aura aidé. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’envoyer un mail ou à me laisser un petit commentaire.

Comment commencer un blog sans faire d’erreurs ?

comment commencer un blog

Monter un blog n’est pas vraiment compliqué de nos jours. De nombreux modules personnalisables existent (joomla, wordpress pour les plus connus) et vous permettent de réaliser une plateforme jolie et assez bien optimisée pour le SEO. Le problème vient souvent après, lorsqu’il faut le remplir de contenu éditorial qui fait waaahh ou même de faire connaître son blog auprès plus grand nombre pour acquérir des visiteurs qualifiés. Comment commencer un blog qui fonctionnera ?

Commencer un blog ne s’improvise pas

La très grande majorité des blogs ne font presque pas de visites. Cela peut s’expliquer par plusieurs raisons. La première étant le manque de préparation des apprentis blogueurs. On a souvent tendance à caricaturer les métiers du digital et à penser qu’il sont assez simples et qu’il suffit de quelques outils pour finir premier sur Google. Si seulement c’était le cas… La seconde raison, qui découle directement de la première sera le manque de motivation.

Considérons la tenue d’un blog comme une nouvelle activité sportive : C’est l’été et je décide d’aller courir/nager/escalader… chaque matin #motivation #summertime. Comme je suis « jeune » et motivé, je me fixe un objectif haut, disons, 1h20 de sport tous les matins… N’ayant pas conscience de l’effort que cela peut représenter, je noue mes lacets de chaussures et je pars m’entraîner. Evidemment, je n’ai pas fait de sport depuis la 5ème et mon corps flasque n’est plus habitué à ce type d’exercice, pire, mon planning est déjà bien chargé le matin.

=> Résultat, je le fais 3, 4 ou même 6 fois et je capitule. Je finis avec des crampes et pas mal de frustrations.

Cette parabole est simpliste (je vous l’accorde), mais elle m’amène à la conclusion suivante. Il faut prendre le temps de se préparer pour réussir son projet. Il faut connaître son objectif et se fixer une routine d’écriture atteignable. Un blog ne se réussit que sur la durée. De l’endurance, de la persévérance et du plaisir !

Un blog, pourquoi faire ?

Avant de vous poser la question du comment commencer un blog, il faut déjà identifier le pourquoi. Est-ce pour gagner de l’argent sur Internet, pour faire connaître vos produits, pour vendre des produits via de l’affiliation, pour conseiller les utilisateurs de vos produits, pour devenir une référence dans votre domaine ? Les raisons sont nombreuses (et cumulables), mais il est impératif de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer. Si vous zappez cette étape, vous risquez de vite vous retrouver sur la touche, le maintien du blog deviendra une corvée et l’écriture s’en ressentira.

A qui je m’adresse ?

Qui sont vos lecteurs/rices idéaux/ales ? Essayer de penser à qui vous souhaitez vous adresser lorsque vous écrivez un article de blog. Je pense à un client par exemple ou à quelqu’un qui m’a posé une question précise au détour d’une conversation ou à des problèmes que j’ai pu rencontrer au cours d’une mission. Comprendre votre audience pourra vous aider à trouver l’inspiration et a vraiment personnaliser le message que vous souhaitez faire passer. Il est très facile de rédiger un article plat et sans saveur, mais un conseil.. Evitez !

Prévoir un planning de rédaction

Tenir un blog, c’est très long… Se prévoir du temps est une bonne idée et vous en aurez besoin, sauf si vous souhaitez faire appel à un professionnel pour rédiger à votre place (dans ce cas contactez-moi). Rédiger, se relire, demander à être relu, s’informer autour du sujet, partager sur les réseaux sociaux demandent vraiment du temps. Ne pensez pas pouvoir tout automatiser.

Vous pouvez déjà vous organiser pour aller un peu plus vite dans certaines tâches. Par exemple, vous pouvez prévoir un planning de rédaction. Le plugin Nelio vous permets d’installer un calendrier éditorial dans votre WordPress (la version payante du plugin vous aidera à le partager sur les réseaux sociaux en mode semi automatique). Prévoir quelques idées de thématiques (orientées autour de mots-clés) vous aidera à démarrer rapidement dans la rédaction de votre article sans avoir à vous casser la tête à cherche la thématique à chaque fois.

Démarquez-vous !

Le blogging est un sport qui se joue à découvert. Comme les artistes, la plupart des blogueurs se créent un nom, une réputation dont ils usent ensuite. Un ton neutre et discret ne vous permettra pas de faire la différence dans ce milieu. Se démarquer est une marque de courage. Alors, certes vous serez soumis(es) aux critiques les plus acides des trolls en tout genre, mais c’est lejeu ma pov’ Lucette.

Toujours optimiser ses articles

Ne perdez pas de temps à écrire des articles qui ne soient pas optimisés. Sans concentrer toute l’attention sur le « mot-clé » uniquement, il est bon de savoir que vous souhaitez vous positionner dessus (ne serait-ce que pour les opérations de netlinking).

Alors pensez de la façon suivante : Recherche de mots clés > Thématique > Rédaction pour les internautes > Optimisation pour le SEO > Relecture > Publication

Être utile

Dans la vie comme sur Internet, c’est bien de servir à quelque chose. Un article de blog doit être utile, inspirant, informatif.. tout ce que vous voulez, mais il doit apporter une plus value à la personne qui prends la peine de le lire. Pensez aussi qu’un article de blog a bien plus de chances d’être partagé sur les réseaux sociaux.

Parler de son blog

Pour bien commencer son blog, il faut déjà en parler, en en être fier, assumer ce que l’on fait. Rédiger un ou des articles de blog dans l’ombre peut avoir des avantages si la mission est encadrée (ex : réseau PBN, sites de niches ultra spécialisés avec shop amazon), mais dans la grande majorité des cas, il est préférable d’être fier de son travail pour réussir et d’en parler !

J’espère que ces petits conseils pour commencer son blog vous auront aidé. N’hésitez pas à le laisser un message en commentaire ou à me contacter.

Comment diffuser son contenu sur Google Actualités ?

Référencer un site sur Google Actus est une belle opportunité pour tout éditeur de site. Le service proposé par le géant de la recherche peut vous permettre d’acquérir un trafic ciblé et important assez rapidement. Mais comment optimiser son référencement sur Google Actualités ? Est-ce réservé au gros site uniquement ? Voici quelques conseils pour y arriver sans trop de problèmes.

Google actualités aime les news

Google Actualités est un service gratuit proposée par Google, disponible dans 22 pays du monde et qui permet de diffuser des news gratuitement. Inutile de vous préciser que le trafic de Google News peut s’avérer assez conséquent vu qu’il représente une part du trafic que génère Google…

Comme d’habitude, c’est Google qui choisit ce qu’il veut mettre en avant. Il va donc falloir être en accord avec ses conditions pour pouvoir y apparaître. La bonne nouvelle, c’est que non, il ne s’agit pas d’un club VIP pour gros sites uniquement.

Google actualités n'est pas un club fermé

Tous les sites n’apparaissent pas sur Google Actualités

Je dirais même plus, la plupart des sites ne sont pas référencés par Google news. Pourquoi cela ? Tout simplement parce qu’il n’ont rien à y faire. Pour apparaître sur Google actus, il faut que votre site respecte certaines conditions éditoriales.

Référencement google actualités : les conditions éditoriales à respecter

La première conditions à respecter pour espérer avoir un bon référencement sur Google actualités, c’est de de proposer des actus « chaudes » (comprenez « en temps réel » ou les « actualités du moment »). Les articles evergreen, tutoriels ou autres conseils en tout genre n’ont donc pas leur place ici.

Les actualités proposées seront illustrées par des images libres de droits (ou propriétaires, mais achetées..) et le site bénéficiera d’une bonne expérience utilisateur ainsi que d’une rapidité correcte.

Pensez à indiquer les mentions légales de votre site, Google se bat de plus en plus contre les fake news suite à plusieurs polémiques récentes à ce sujet.

Un point très important pour référencer un site sur Google actus, c’est qu’il doit tenir la cadence éditoriale imposée. Il doit donc publier très souvent comme un vrai site d’actu (au moins deux fois par semaine). La taille de l’article n’importera pas vraiment ici (même si les articles longs se verront certainement privilégiés). Prévoyez un minimum de 250 à 300 mots quand même.

Enfin, il faudra aussi vous inscrire et remplir ce formulaire pour faire connaître vos ambitions auprès de Google : https://partnerdash.google.com/partnerdash/d/news?rd=3&visit_id=1-636384787068639468-3385494091

formulaire google actu

Après avoir validé votre inscription, il faudra préciser quelques détails sur votre projet éditorial et indiquer pourquoi « Google needs you »

Vous pouvez aussi décider de n’inclure qu’une partie de votre site (ex le blog) sur Google Actus.

D’un point de vue technique

Pour apparaître sur Google actus le site doit respecter une série de conditions « techniques » afin d’être lisible et indexé facilement. (plus d’infos officielles ici)

Référencement google actualités : les indices techniques

  • Avoir des URL lisibles, uniques et permanentes. Il ne faudra pas mettre des numéros dans l’url, elles doivent être consultables par les internautes pour savoir de quoi il en retourne avant même d’avoir cliqué.
  • Avoir une méta description à jour, courte et descriptive. (22 mots en moyenne)
  • Ne pas contenir de liens en javascript ou d’iframe
  • Contenir un maximum d’HTML (pas de pdf ou format difficilement lisible)
  • Des balises métas paramétrées correctement ( user-agents googlebot et googlebot-news) En savoir plus
  • Se munir d’un sitemap Google actualités avec l’aide de la search console. Si vous êtes sur WordPress, il y a des plugins pour vous aider à bien optimiser votre site pour Google News. Yoast propose une extension à son fameux plugin pour le seo. Elle permet de créer des sitemaps et de configurer son site.

plugin yoast pour optimiser le référencement sur Google Actualités : https://yoast.com/wordpress/plugins/news-seo/
page officielle de Google (sitemap google actualités)https://support.google.com/news/publisher/answer/74288?hl=fr

Quelques alternatives à Google actualités

Il existe aussi quelques alternatives à Google actualités. Vous vous en doutez, ces dernières ne sont pas aussi efficaces pour obtenir un trafic ciblé, loin s’en faut. Mais elle sont toujours bonnes à prendre. En voici 3 à connaitre.

  • Bing News : www.bing.com/news : Célèbre concurrent de Google, Bing (3,4% des parts de marché en France selon le blog du modérateur)  dispose d’un système d’actus assez efficace
  • Yahoo : fr.news.yahoo.com : malgré ces 1,8% de l’audience en 2017, Yahoo est toujours la et capitalise du trafic que vous pouvez exploiter.
  • Qwant News : premier moteur de recherche européen qui monte vite. Qwant propose une série d’actualités (en savoir plus sur le référencement Qwant actualités sur ce lien)

Mon site n’est pas un site d’actu, mais je veux apparaître sur Google actualités.

Dans la mesure ou vous souhaitez diffuser votre site sur Google Actualités, mais que votre plate-forme ne vous le permets pas. Vous pouvez toujours mettre en place des solutions de secours.

  • Utiliser un site de grand média et lancer un blog dessus. Vous leur offrirez le contenu mais il apparaîtra sur Google News. (Mediapart, Le figaro, lemonde.fr, lesechos..)
  • Commander des articles sur les sites qui sont référencés sur Google Actualités. Pour cela demandez-moi, j’ai surement ce qu’il vous faut en stock.

source image daily planet : https://noahlc.deviantart.com/art/Daily-Planet-Logo-600434330

Améliorer la visibilité de sa fiche de produit ecommerce.

Optimiser sa fiche produit E-commerce

L’optimisation de la fiche produit e-commerce est un domaine souvent négligé lorsque l’on gère un site de vente en ligne, c’est pourtant une opportunité énorme pour tout revendeur  (si vous ne savez pas pourquoi relisez mon article sur la longue traîne en seo). Il faut avouer que la tâche peut s’avérer laborieuse, voir herculéenne tant il peut y avoir de fiches produits à optimiser. Pourtant, optimiser vos pages de produits reste un des leviers les plus importants afin de générer un revenu constant sur votre site de commerce électronique.

1. La fiche produit est une page clé d’un site e-commerce

L’optimisation individuelle des pages produit nécessite une approche considérée par le websmaster et le consultant qui s’y attarde. Cela demandera de prendre le problème à bras le corps, souvent URL par URL. Si vous réussissez cette gageure, l’effet papillon devrait se produire et vos ventes peuvent s’en trouver nettement améliorée.

La fiche produit d’un site e-commerce est une page de vente

C’est une page de vente qu’il faudra donc peaufiner dans les moindres détails. Le problème, c’est qu’il y a énormément de fiches produits sur un e-commerce et que leur optimisation unique et personnalisée n’est pas toujours faisable.

mots clés ecommerce

2. Choisir les mots clés sur les fiches produits

Une des grosses difficulté rencontrée lorsque l’on souhaite optimiser ses fiches produits ecommerce, c’est savoir choisir le mot-clé. En effet, vous n’êtes pas sans savoir qu’un mot-clé (ou plusieurs) est nécessaire pour travailler une page et se définir un objectif de résultat (ex page 1), mais comment faire lorsque l’on a 100K pages à travailler…

Un site e-commerce génère beaucoup, beaucoup de pages et trouver 1 expression/page peut vous noyer avant même de commencer. Pour éviter cela, vous pouvez suivre cette méthodologie simple pour vous aider.

3 idées pour optimiser la nomenclature de vos fiches produits

A. Mettre en place une nomenclature du produit automatique: Ratissez large et définissez une nomenclature pour chaque produit, cela permettra d’optimiser à minima vos balises métas et travailler vos balises H1 et H2 sur les pages. (Nom-article / Catégorie / Nom-site)

B. Choisir les produits les plus rentables et les optimiser manuellement : Comme vous n’avez pas tout l’hiver pour travailler vos pages produits, vous pouvez essayer de travailler les fiches produits les plus rentables. Regardez votre marge/produit et définissez une expression générant du trafic sur tel produit qui vous rapporte. Démarrer avec un TOP 20 me semble un bon début. Au moins, vous ne perdez pas votre temps, puis ouvrez sur un top20/catégorie.

C. Essayer de travailler par catégorie de produit : Travailler les catégories de produits vous aidera à rendre votre catégorie plus performant. Il est bien sur idéal de travailler toutes les catégories à la fois, mais les attaquer une par une vous aidera à rester concentré et à évaluer le retour sur la performance de vos actions.

En dehors de ces petites astuces, il faudra bien sur optimiser la structure de votre page produit. La bonne nouvelle, c’est que l’optimisation de la structure affectera l’ensemble de vos produits.

Besoin d’un audit de référencement ? Contactez moi

3. Optimiser la page produit de son ecommerce pour vendre mieux

A – Éviter au maximum la duplication interne de contenu

La duplication interne de contenu est un problème que rencontrent de nombreux sites ecommerce. Un contenu dupliqué en interne mets en concurrence les pages du site. Si Google sait reconnaître un contenu dupliqué en interne. Ce type d’erreur vous pénalisera quand même dans les classements de recherches, car il compliquera la tâche au moteur (cf mon article l’optimisation du budget de crawl en seo)

Tout le monde cannibalise

Même les sites les mieux optimisés produisent un peu de contenu cannibalisé, il est en effet très difficile d’obtenir un contenu interne 100 % unique sur un grand volume de pages. Il faut comprendre que le contenu dupliqué en interne va ralentir l’indexation du robots et fera perdre de la bande passante et du temps de crawling, il provoquera aussi une incompréhension sur les termes clés travaillés. Les sites avec un problème de contenu dupliqué contiendront alors de nombreuses pages largement moins performantes dans les résultats de recherches. Similar web à par ailleurs sorti une étude sur la quantité  de pages vs la qualité. C’est intéressant de constater qu’en supprimant un grand nombre de pages de mauvaise qualité, ils ont réussi à gagner des positions. (source : similar web)

Comment lutter contre le contenu dupliqué en interne ?

La détection du contenu en double et la cannibalisation de la page nécessitera une analyse minutieuse d’un consultant qui regardera page par page et souvent mots clés par mots clés….

Un suivi devra être mis en place pour recherche et afficher les pages qui apparaîtront sur le même terme. Si les gains potentiels sont importants, ils demanderont un gros effort de la part des équipes techniques et du suivi SEO qui réaliseront le travail. Le travail est long, minutieux et demandera de la patience.

Comment vérifier la duplication de contenu interne sur un site ?

Voici quelques astuces pour vérifier s’il y a de la duplication de contenu en interne.

  • Utiliser un crawler pour les balises dupliquées (ou la search console)
  • Regarder si des parties de contenu apparaissent sur les toutes les fiches produits (ex : footer)
  • Vérifier vous même les résultats de recherches pour identifier si Google indexe plusieurs pages de votre site sur le même résultat via la commande « site : contenu à vérifier »

3 astuces pour lutter contre la duplication interne de ses fiches produits

  • Installation des rel = « canonical »
  • Paramétrage des robots noindex
  • Suppression du duplicata inutile et le remplacer par un autre contenu unique

4. Utiliser les extraits enrichis pour améliorer le CTR de ses fiches produits

Nous avons déjà vu dans d’autres articles que les extraits riches peuvent influencer positivement CTR (taux de clics) dans les résultats de recherche. L’implémentation de tags de marquage de type « schema.org » sur vos pages de produit est donc à prévoir absolument dans votre programme de développement SEO. Parlez-en à votre développeur.

image site web optimisation
5. Optimiser les images de vos fiches produits

L’optimisation des images dans les fiches produits d’un ecommerce peut devenir une opportunité cruciale pour la réussite de votre projet. Voici ce qu’il faut prévoir

Optimiser les images d’une fiche produit d’un site ecommerce

  • Une image unique par fiche produit : Dans la mesure du possible, évitez de publier des images déjà publiées sur le net (depuis le site du producteur, amazon, ou d’autres revendeurs…) l’idéal étant bien sur de publier vos propres photos. En effet, Google est tout à fait capable de reconnaître des images existantes sur les autres sites (sinon Google images n’existerait pas). Ainsi, publier des photos existantes peut certes vous faciliter la vie, mais cela vous pénalisera sur le long terme, car vous risquez un malus du filtre Panda.
  • Publier des  image de bonne qualité :  Un format haute résolution (1000x1000px) est recommandé par Google, car il permettra une meilleure expérience utilisateur, seulement il faudra veiller à ne pas publier les images trop volumineuses qui ralentiront votre site.
  • Plusieurs images par fiches produit : Publier plusieurs images par fiche produits est une bonne idée, car cela informera vos visiteurs sur ce que vous vendez et « épatera » Google, lui indiquant que vous vous vous efforcez d’améliorer l’UX. Cela peut aussi jouer sur le taux de conversion .
  • Des noms de fichiers descriptifs utiles et bien rédigés (/produits/eux-famille/uno.jpg) peuvent améliorer le référencement des images. Optimiser vos fichiers depuis la racine en évitant les termes obscures ou les nomenclatures incompréhensibles ne pourra que vous aider.
  • Une description complète de chaque produit : Prévoir une description complète de chaque produit est très important pour améliorer la visibilité de son ecommerce. Vous pouvez utiliser certains outils pour vous faciliter la rédaction en incluant des expressions longues-traînes autour d’un mots clé.

6. Optimiser la vitesse de votre site ecommerce impactera les fiches produits

Bien qu’il y ait énormément de choses à dire concernant l’optimisation de la vitesse des pages pour un site e-commerce, certaines de ces améliorations peuvent être obtenues grâce à une simple optimisation correcte de l’image.

Optimiser l’image de votre fiche produit

Quelques trucs à vérifier :

– Format et compression de l’image : JPEG pour photos, PNG pour les images avec moins de couleurs / transparence. Équilibrez la taille et l’esthétique du fichier. Veillez à ce que les images soient compressées.

– Dimensions : Quelle est la largeur et la hauteur maximales auxquelles l’image sera affichée ?

– Utiliser les polices pour le texte, les graphiques vectoriels pour les logos et les formes, et les effets CSS (ombres, gradients, etc.) dans la mesure du possible.

Utilisez Prefetch & Prerender

La mise en œuvre correcte de rel = « prerender prefetch » peut considérablement améliorer l’expérience de chargement de la page pour l’utilisateur. En effet, cette fonctionnalité à pour objectif de précharger une nouvelle page déterminée (autrement dit, il s’agit d’anticiper le temps de chargement d’une page utilisateur qui pourrait s’ouvrir…) Cela a des conséquences pratiques et très concrètes sur les fiches produits des sites ecommerce, la vitesse du site et l’expérience utilisateur :

→ En préchargeant le panier d’entonnoir de conversion, vous pourriez accélérer l’expérience de navigation perçue de cette phase finale cruciale pour l’acheteur (un site trop long est décevant)

→ En préchargeant le lien le plus probable pour l’utilisateur comme par exemple «Produit le plus vendu» ou le premier résultat dans vos sections «produits connexes», vous pourriez accélérer l’expérience utilisateur et augmenter le taux de conversion.

Optimiser sa fiche produit Ecommerce

Analyser le linking de vos concurrents : les frappes chirurgicales

On ne va pas se mentir, tous les domaines ne se valent pas et certains ecommerce sont de vrais cadors dans le domaine du linking et du référencement en général (amazon, ebay..). Mais, nous pouvons tout de même tirer quelques bonnes pratiques de ce constat pour nous permettre d’optimiser sa fiche produit via une opération ciblée de netlinking.

Lancer une analyse URL par URL est certes coûteux (en temps), mais peut vous aider à vous positionner sur des produits rentables assez rapidement. Bien évidemment, cela nous coupe de la possibilité de travailler son référencement « en large » (sur la base d’une catégorie de produits par exemple), mais quelques actions ciblées peuvent vous donner de bons résultats assez rapidement avec un vrai retour sur investissement.

Méthode de netlinking ciblé par fiche produit e commerce :

1. Cibler un produit rentable : la page doit être au top ; c’est à dire, un bon contenu (non dupliqué), une ergonomie choisie et travaillée, pas d’erreurs de chargement ni de lenteurs…Si c’est le cas, vous pouvez continuer.

2. Comparer les meilleurs résultats de recherches : Si les gros sites d’autorité de votre secteur auront clairement un avantage sur vous (car il bénéficie de plus d’autorité au global) ce n’est pas une raison pour vous décourager. Il faudra prendre le temps d’analyser la faisabilité de l’action.

3. Si la page produit de vos concurrents vous offre un angle de tir (ex les fiches produit en top 3 de Google, n’ont pas de liens entrants ou peu de contenu textuel et visuel), alors tentez une petite opération de netlinking (achat de liens, création de commentaires, liens affiliation, jeux concours etc.) pour booster l’autorité de votre page. C’est simple et cela pour vous aider à remonter rapidement sur la requête travaillée.

Si votre structure de site est bonne et que vos catégories sont bien homogènes dans des silos fermés alors, les liens acquis profiteront aux pages annexes de votre site (ex catégories)

Dans de nombreux cas, vous n’avez besoin que de 2 ou 3 bons liens pour obtenir une forte hausse de la visibilité.

Conclusion

La poursuite des gains « marginaux » via la longue traîne est une des clés de la réussite dans une stratégie de ecommerce durable. N’oubliez pas que, derrière les grandes optimisations (structure, paramétrage du site, ergonomie), ce sont souvent les détails qui feront la différence. Gardez en tête que la fiche produit e commerce est le coeur de votre métier de revendeur et c’est aussi la page la plus proche de votre tunnel de conversion. C’est un processus qui mérite que l’on s’y attarde, car il s’agit d’un pôle de rentabilité de votre business en ligne.

Comment apparaître sur google map ? 7 astuces

Apparaitre sur Google Map est une bonne méthode pour les petites boutiques physique qui n’arrivent pas à se positionner sur Google. Cela demande tout de même un peu de travail d’optimisation. En effet, il faut prévoir quelques heures de concentration pour pouvoir une fois l’inscription effectuée, profiter pleinement des merveilleux atouts de l’outil de cartographie de Google. … Lire la suite Comment apparaître sur google map ? 7 astuces

La création de liens en 6 idées clés

gagner des liens entrants

Le netlinking est depuis toujours un très bon moyen pour améliorer son référencement naturel. Inutile de vous mentir, cette activité vous prendra beaucoup de temps, mais peut aussi vous amener des résultats concrets très rapidement. Il est très important de savoir varier son linking pour plaire à Google et obtenir du trafic d’audience différentes (via … Lire la suite La création de liens en 6 idées clés

Paramétrer la Search Console pour augmenter son référencement

  Il n’est pas toujours nécessaire d’avoir beaucoup de connaissances techniques pour obtenir des gains rapides en référencement naturel. La Google Search console, peut parfois vous mener à de belles découvertes, à condition de trouver les bonnes données à exploiter. Voici quatre astuces à appliquer dès aujourd’hui depuis la Search Console pour augmenter son référencement google efficacement, rapidement … Lire la suite Paramétrer la Search Console pour augmenter son référencement