Traduire votre site web sans négliger son SEO, c’est possible !

//Traduire votre site web sans négliger son SEO, c’est possible !
  • traduire un site seo

Traduire votre site web sans négliger son SEO, c’est possible !

Les propriétaires d’entreprises et les spécialistes du marketing sont souvent confrontés aux défis de la traduction lorsqu’ils souhaitent étendre leur marché à l’international. Ils faut effectivement faire attention à la bonne traduction des mots et à la contextualisation des phrases.Traduire un site internet reste notamment un enjeu majeur pour se développer à l’international par le biais des moteurs de recherche. Une mauvaise traduction se produit lorsque le contenu est traduit littéralement par des traducteurs peu qualifiés ou par des outils de traductions automatiques comme Google Translate. Ces méthodes de traduction “bons marchés” ne tiennent pas compte de la localisation et encore moins de la cible ou du contexte dans lequel le site évolue.

Traduire un site correctement affecte drastiquement votre SEO

Il existe un autre problème auquel les entreprises peuvent être confrontées lorsqu’elles traduisent un site web à la va-vite et qui peut avoir un impact assez conséquent sur le référencement. Le contenu traduit automatiquement peut dès lors être considéré par les moteurs de recherche, comme du “contenu généré automatiquement”.

Lorsque l’on cherche à traduire un site internet, il faudra se méfier de la traduction automatique qui ne donne pas toujours les résultats escomptés.

Le problème du contenu généré automatiquement

Ajouter un contenu de mauvaise qualité sur le site va affecter la note globale du site (le fameux Quality Score dont je parle dans cet article sur les liaisons entre le SEO et le SEA). Cela peut faire baisser le classement de vos pages déjà classées sur les moteurs de recherche et baisser l’indice de confiance que Google vous accorde.

La position de Google sur le contenu généré automatiquement est par ailleurs assez claire : «… Les traductions automatiques ne sont pas toujours pertinentes et peuvent être considérées comme du spam. En outre, une traduction mal faite ou trop littérale peut nuire à l’image de votre site..»

Il faut admettre que Google a raison, une traduction professionnelle améliorera le classement dans les résultats de recherche et améliorera l’expérience utilisateur. Une bonne expérience utilisateur vous aidera à améliorer le taux de conversion sur votre site et donnera une image plus sérieuse de votre entreprise à l’international.

De la traduction à la « transcréation » de vos contenus premium

La traduction est un art délicat car elle doit refléter les changements culturels qui contextualisent le sujet. Si la traduction se réfère plus prosaïquement au processus de changement de mots d’une langue à l’autre, la transcréation consiste à adapter le style de contenu, le ton et le contexte aux marchés internationaux.

La transcréation prend également en compte les facteurs culturels et aide le contenu enraciné dans une culture à devenir compréhensible dans une autre.

Non seulement la transcréation rend le contenu plus naturel pour les consommateurs, mais elle la rend également plus conviviale pour les moteurs de recherche. En effet, il est bon de contextualiser le texte produit avec des expressions “locales” et des requêtes adaptées aux problématiques de la région, notamment pour la longue traîne.

De cette manière, la transcréation a un double objectif :

Une traduction simple peut aider les entreprises à trouver les mots justes pour un déploiement de contenu international, mais la transcréation peut donner à votre entreprise une bien meilleure opportunité de toucher les consommateurs plus efficacement.

La transcréation est toutefois plus coûteuse que les services de traduction classique. Cette opération nécessite souvent la création d’un nouveau contenu. En revanche, celle-ci peut s’avérer plus rentable sur des pages destinées à la conversion (ou lorsque votre cible se trouve dans des marchés au contexte culturel très changeant).

Si la transcréation est hors de votre budget, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez toujours vous assurer que le contenu de votre site est de haute qualité en utilisant des plateformes de traduction professionnelle comme Textmaster.

traduire un texte d'une langue à une autre

source pixabay

Quelles sont les autres choses à prévoir avant d’envoyer vos textes à traduire ?

Il y a plusieurs choses à penser avant d’envoyer un texte à traduire. Voici trois exemples pour vous aider à préparer vos traductions.

Préparer un brief de traduction clair.

Y a-t-il des choses précises à connaître avant de démarrer ? Par exemple, sur le contexte dans lequel évolue l’entreprise. Votre domaine d’intervention nécessite-t-il un jargon spécialisé ? Le web ou la finance sont remplis d’acronymes qu’il n’est pas toujours évident de traduire. Dans ce cas, n’hésitez pas à prévoir un lexique.

Quel ton souhaitez-vous donner à vos textes (pour une traduction anglaise vers une autre langue latine, il convient de préciser si vous souhaitez tutoyer ou vouvoyer vos visiteurs…)

Préparer une liste de mots-clés pour les futures pages à créer

Ce n’est pas parce que votre campagne de SEO fonctionne sur le marché français qu’il en sera de même sur le marché espagnol. En effet, une étude de mots-clé sera nécessaire avant chaque traduction.

Effectuer une traduction littérale de vos mots-clés vous enverra dans le mur. Les expressions ne sont pas les mêmes et les requêtes varient énormément d’un pays vers l’autre.

Ces problématiques sont à penser en amont de la traduction. Elles peuvent même vous amener à repenser la structure complète de votre site web.

Pensez aux balises métas.

Les balises metas lang aident les moteurs de recherches en leur indiquant quelle est la langue de votre site. Si Google reconnaît facilement la langue d’un contenu, il est tout de même bon de lui rappeler. Vous pouvez le faire via l’ajout de la balise “lang” et en paramétrant la Search Console.

La traduction de votre site internet est donc une étape primordiale pour le développement de votre entreprise à l’internationale. Il ne faut pas négliger sa qualité mais plutôt prendre le temps de faire une traduction adaptée à votre cible tout en pensant au référencement.

By | 2018-09-28T10:03:01+00:00 septembre 25th, 2018|Contenu|0 Comments

About the Author:

Consultant SEO depuis 2006, j'accompagne les entrepreneurs dans leur stratégie digitale SEO. J'édite ce blog pour vous aider à faire connaitre votre activité sur le net. N'hésitez pas à me contacter

Leave A Comment