TEST

5 mauvaises habitudes à éviter pour optimiser sa campagne netlinking

By 28 août 2014Netlinking
campagne netlinking

Construire sa campagne netlinking il y a encore quelques années était relativement facile. Il suffisait de s’inscrire sur des sites (n’importe lesquels ou presque) de remplir les formulaires  (nom, prénom mail, adresse.) et le tour était joué.  C’était long et pas très intéressant mais ça payait. Les plus malins pouvaient même automatiser le processus pour aller plus vite. Bien sur, c’était avant.

Depuis Panda et Pingouin les choses ont radicalement changé et il est désormais bien plus difficile d’améliorer son netlinking via des liens de mauvaises qualités. Les critères sont beaucoup plus stricts et Google fait désormais la chasse au spam et aux liens toxiques. Cela donne souvent sujets à moults interprétations sur ce qu’il faut faire (ou ne pas faire en matière) de linkscuplting.

Si vous vous êtes déjà trouvé dans une situation similaire à celle évoquée ci-dessous (alors vous pouvez lire l’article jusqu’au bout.)

Vous découvrez ce super plan pour obtenir un lien facilement mais, vous hésitez. CE lien est un peu crade certes, mais vous hésitez quand même.. Vous vous dites que c’est un lien facile à obtenir qui ne causera pas de tro de dommage à votre site.. Que les concurrents le font aussi… Que c’est à peine si Google le saura.. Que c’est toujours ça de pris.. Bref vous cherchez des excuses.

Le netlinking d’aujourd’hui n’est plus celui de 2012.

La chasse aux liens pour les liens uniquement ne fonctionne plus. C’est une méthode cotre-productive qui n’aidera pas vos positions seo.

IL est préférable de mettre en place une stratégie d’acquisition saine et réfléchie qui bénéficiera à votre site (en vous apportant du trafic et des ventes) ainsi qu’au site du partenaire (qui transmettra une info de qualité). Vous l’aurez compris, un lien planqué dans le footer n’est pas toujours la solution. Plus difficile encore, il faut désormais changer ses habitudes et prendre le temps de trouver le bon site qui convient et de mettre en place le partenariat qu’il vous faut car il donne du sens à votre campagne netlinking. Le maitre mot sera donc la qualité. Quelques idées pour vous aider.

campagne netlinking

Les annuaires du web

Prétendre que tous les annuaires du web sont mauvais me parait un peu radical. En effet, si la plate-forme correspond à votre niche, alors vous pouvez vous incrire sans tro de problèmes. Il vous faut tout de même prendre quelques précautions et vérifier la qualité du contenu et de l’annuaire en général. Si l’inscription n’apporte pas un vrai plus à votre business, ne vous inscrivez pas.

Travailler votre approche responsable

Le netlinking passe par une phase d’approche du partenaire. Il est important de personnaliser cette approche afin d’augmenter ses chances de réponses. Posez-vous les bonnes questions avant d’envoyer le mail afin de faciliter la suite de la négociation.
Par exemple, connaitre le nom du propriétaire du domaine ou proposer une idée de partenariat mais, attention ! Soyez concis.

Ne pas se fier qu’au Pagerank

Si dans l’industrie du netlinking, le pagerank est encore utiliser pour définir la qualité d’une page (et par conséquent le prix du lien), il ne faut pas que ce soit le seul argument valable. IL est préférable de se poser les bonnes questions comme celle de la réputation du site
vérifier l’auteur et sa réputation en ligne jeter un œil à ses liens

Ne pas sur optimiser ses ancres de liens

La sur-optimisation ne paie plus, il est inutile de ne demander que des supers ancres bien optimisées. Préférez des ancres naturelles
et moins “grillées” aux yeux des moteurs

J’espère que mes conseils vous auront plu, n’hésitez pas à ma laisser un commentaire pour poursuivre la discussion ou à me contacter directement via le formulaire

Consultant SEO depuis 2006, j’accompagne les entrepreneurs dans leur stratégie digitale SEO. J’édite ce blog pour vous aider à faire connaitre votre activité sur le net. N’hésitez pas à me contacter

About Xavier

Consultant SEO depuis 2006, j'accompagne les entrepreneurs dans leur stratégie digitale SEO. J'édite ce blog pour vous aider à faire connaitre votre activité sur le net. N'hésitez pas à me contacter

One Comment

  • Adrien dit :

    Merci pour cet article, je suis d’accord avec vous au niveau du page rank. Il devient de moins en moins important, en 2015. Il y a le trafic, le trust flow, la thématique qui compte. Les ancres également, il faut vraiment les limiter …

    Ahh le netlinking !

Leave a Reply