8 astuces pour améliorer son référencement local avec un petit budget
referencement local site web

8 astuces pour améliorer son référencement local avec un petit budget

L’optimisation du référencement local d’un site web d’une petite entreprise suit les même principes que celle d’une grande. ans cet article, nous nous concentrerons sur les choses qu’un artisan ou une PMI doit faire différemment en raison du manque de ressources ou de la puissance naturelle de la marque.

Sans budget : le responsable SEO, c’est vous !

Si le budget est l’une de vos contraintes principales et que vous ne disposez pas d’un montant suffisant à investir par mois, alors la tâche du référenceur vous incombe. Avant de chercher à optimiser votre site web par vous-même, lisez bien ce qui suit. J’espère que ces conseils vous éviteront de faire les erreurs du débutants.

Pourquoi vous impliquer dans la stratégie SEO ? D’une part, pour vous économiser une poignée d’euros, mais cela vous permettra de mieux comprendre vos besoins réels en matière de référencement. Cette approche sera très utile si vous décidez plus tard de faire appel à une agence de référencement pour gagner plus de temps et d’efficacité. Cumuler quelques connaissances en matière de référencement vous aidera à mieux négocier les tarifs et vous permettra de contrôler à minima le travail effectué sur votre site web.

N’oubliez pas que le référencement n’est pas forcément compliqué, mais préparer une stratégie efficace peut s’avérer complexe sans connaissances et surtout très chronophage.

La plupart des techniques de référencement local d’un site web sont assez faciles à maîtriser. Vous pouvez sans problèmes en apprendre les bases, puis de passer à la vitesse supérieure via une agence lorsque vous sentez que vous atteignez la la limite de vos capacité. La relation avec le consultant ou l’agence n’en sera que meilleure si vous parlez la même langue et que vous maîtrisez les mêmes concepts clés.

Comprendre les bases du référencement

Les techniques d’optimisation de recherche présentent divers degrés de difficulté, mais certaines ne nécessitent aucune compétence particulière. L’ajout d’une balise title dans une interface WordPress est à la portée de tous, mais la création d’un réseau de sites ou l’achat d’un domaine expiré est un peu plus complexe.

Comment démarrer ?

Le meilleur endroit pour démarrer votre apprentissage est à la source, dans le Guide de démarrage du référencement de Google. Il est rempli de conseils détaillés et pratiques, et sont une base utile pour démarrer. Si le guide de Google peut sembler très complet pour un non averti. Sachez qu’il ne l’est pas.

C’est un document utile qui vous aidera beaucoup au début. Prenez le temps de vous former et considérer le comme une checklist pour n’optimiser une chose à la fois. N’essayez pas de tout faire en même temps, car vous allez rapidement vous mélanger les pinceaux ou faire de grosses boulettes.. Si vous rencontrez un concept qui vous semble trop complexe, notez-le pour plus tard et revenez-y dans une session un peu plus longue.

Je suis bloqué

Si vous avez besoin d’une aide supplémentaire ou si vous êtes dans une impasse, vous serez heureux de savoir que le secteur du SEO dispose de l’une des communautés professionnelles les plus réactives du web. Pour toute question relative au référencement, n’hésitez pas à vous adresser à la communauté SEO comme le forum Script-SEO ou contactez-moi directement.

ATTENTION : Bien que la communauté SEO soit généralement bien intentionnée, il y a beaucoup de désinformation qui circule. Chaque fois que vous recevez des conseils dans les forums et les articles, assurez-vous de les vérifier auprès de sources réputées, de préférence Google lui-même ou des sites comme abondance.

Google n’est pas toujours clair

Méfiez-vous aussi de Google lui-même qui aime entretenir le flou sur le fonctionnement de son propre algorithme. Si les principales bonnes pratiques sont dans le fameux guide, vous trouverez aussi de nombreuses infos qui ne vous inciteront pas à aller plus loin (ex : la position de Google sur l’efficacité des backlinks ou du Black Hat SEO). L’important en SEO, c’est comprendre que c’est un environnement mouvant. Il faut donc rester actif et tester pour obtenir ses propres réponses.

3. Utiliser la puissance des outils de référencement

Lorsque vous commencez à lire sur le référencement, certaines pratiques peuvent vous sembler intimidantes, car elles nécessitent une mise en œuvre technique complexe. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreux outils, gratuits ou payants, conçus pour simplifier divers aspects du référencement, permettant de les mettre en œuvre en quelques clics.

La technique se démystifie

Par exemple : l’obtention d’un certificat SSL est l’une des premières tâches d’optimisation d’un site web pour passer votre site en HTTPS://.  Il y a quelques années, vous deviez vous procurer et installer votre propre certificat SSL, ce qui constituait un travail difficile d’une journée entière. Vous n’avez plus besoin de le faire, car les certificats SSL sont gratuits avec la plupart des plans d’hébergement, il vous suffit de choisir le bon fournisseur d’hébergement.

De même, l’optimisation d’un site pour mobile n’est à la base pas une tâche adaptée pour un webmaster débutant. Aujourd’hui, vous pouvez choisir un thème WordPress adapté à votre site web et quelques plugins et vous voilà prêt à partir à optimiser un petit site vitrine. Tout ne sera pas parfait, mais ce sera déjà un bon début.

La méthodologie est importante

Avoir une bonne méthodologie est indispensable pour progresser en référencement. Par exemple, si vous voulez ajouter du texte alternatif à toutes vos images. Il n’est pas nécessaire de visiter chaque page et de modifier son code HTML. Cela vous ferait perdre un temps fou.

Il suffit d’aller dans votre médiathèque WordPress, de cliquer sur vos images et de remplir le champ de texte alt – aucune connaissance technique n’est requise. Ces petites astuces peut vous faire gagner beaucoup de temps.  Il existe aussi des plugins comme Imagify qui peuvent vous aider à réduire le poids de vos images assez facilement.

Cependant, la base est stratégique…

Bien sûr, ces optimisations ne serviront à rien si d’autres tâches plus stratégiques ne sont pas conduites correctement. On pensera alors à l’audit du site web, la recherche de mots-clés, la création de contenu et la création de liens. Ces tâches représentent les principaux défis d’un référenceur et ne sont pas aussi facilement automatisées.  Il existe cependant quelques outils qui peuvent vous aider à faire le gros du travail.

Les outils de Google

Google propose de nombreux outils de référencement gratuits et faciles à utiliser. Pour la recherche et le suivi des mots-clés, Google propose le Planificateur de mots-clés, les Tendances Google et la search console, tandis que divers aspects de l’optimisation des pages peuvent être testés et optimisés à l’aide des outils Mobile-Friendly Test, PageSpeed Insights, Structured Data Markup Helper et Structured Data Testing Tool.

Ce sont, à mon avis, les premiers outils à explorer pour comprendre le concept même de référencement et d’où viennent les données. Une fois que vous les maîtrisez à minima, vous pouvez passer à des outils payants plus performants.

J’utilise depuis plusieurs années les outils SEO PowerSuite. Il s’agit d’un ensemble d’outils pensés  pour suivre le cycle complet de l’optimisation des recherches :

  • WebSite Auditor permet d’avoir un aperçu des questions techniques et le référencement des pages
  • Rank Tracker est très pratique pour la recherche de mots clés et le suivi des positions
  • SEO SpyGlass vous aidera à la construction de votre profil de backlink.
  • Link Assistant vous aidera à gérer vos partenariats et la publication de vos backlinks

Ces outils sont testables gratuitement, mais s’avèrent très vite limités. Il faut donc mettre la main au porte monnaie pour obtenir les mises à jour et profitez de ces logiciels. Personnellement, ces outils me conviennent et m’aident à suivre les optimisations sur les sites dont je m’occupe au quotidien (à titre perso ou pour mes clients).

A vous de tester et de vous faire une opinion. Je peux vous donner un lien promo si vous souhaitez profitez d’une réduction sur l’abonnement .

Autres outils payants

Il existe de nombreux autres outils de référencement sur le marché, chacun avec ses forces et ses faiblesses, et la plupart à un prix élevé. Si vous souhaitez vraiment utiliser l’un de ces autres outils mais que vous manquez de fonds, Vous pouvez toujours, exploiter les périodes d’essai et annuler votre abonnement.

Ce n’est pas idéal, mais cela peut vous permettre d’avoir quelques infos clés par moment, surtout si votre besoin est ponctuel. Cette méthode « radin malin » vous aidera à comprendre ce qui ne va pas sur le site. Un consultant SEO ne peut pas faire cela, car il a besoin des outils de façon régulières

N’oubliez pas qu’un outil ne fera pas tout le travail. Il est  très important de savoir ce que vous cherchez avant d’utiliser un outil. Sinon, vous risquez de perdre votre temps et votre argent. 

4. Choisissez des mots-clés plus faciles

Il n’est pas conseillé aux petites entreprises de choisir des mots-clés très compétitifs. Ces mots-clés sont depuis longtemps dominés par des marques plus grandes et les mieux établies. Inutile de vous y risquez, car vous risquez de vous casser les dents. Il vous faudra réaliser un effort démesuré pour obtenir une position et surtout rester sur la requête.

Mon conseil serait de viser des mots-clés moins populaires qui ont été négligés par vos concurrents. Ces mots clés longues traines ne vous apporteront pas beaucoup de trafic, mais ils vous permettront de prendre pied dans les classements. Et une fois que vous aurez renforcé votre site web avec ces mots clés faciles et rentabiliser votre investissement, vous pourrez tenter de vous positionner pour quelque chose de plus compétitif.

Pour trouver ces mots-clés initiaux, effectuez une recherche par mots-clés et recherchez des mots-clés de faible difficulté ayant au moins un certain volume de recherche.

referencement local site web
referencement local site web

5. Quel est votre avantage compétitif ?

Lorsque vous avez créé votre entreprise, vous avez dû réfléchir aux avantages compétitifs sur vos concurrents. Cela peut-être un service localisé en région comme un « magicien à Lille » ou un service très spécialisé comme un « cabinet de recrutement autour de la relation client » ou encore un produit exceptionnel comme un « importateur de café du Mexique« .. Bref, les possibilités sont infinies, mais quel que soit votre avantage compétitif, cela doit se refléter dans votre stratégie d’optimisation de recherche.

Pour revenir à l’exemple du magicien à Lille, disons que votre avantage concurrentiel est que vous êtes un professionnel établi de la magie close up dans votre ville et que n’avait pas trop de temps à consacrer aux autres types de magie. Vous pouvez alors viser des requêtes comme “magicien close up Lille” plutôt que “magie Lille”. Cette première expression vous apportera moins de visiteurs, mais sera moins compétitive et les visiteurs seront plus qualifiés.

6. Faire correspondre le contenu au parcours de l’acheteur

Continuons avec l’exemple du magicien à Lille. Disons que vous êtes un magicien semi professionnel (avec quelques années d’expérience dans divers bars ou événements) que vous vivez à Lille et que vous lancez votre propre service de magie.

Bref, vous créez un super site web, que vous ajoutez une section de blog. Avec celle-ci vous avez l’intention d’établir votre autorité en matière de magie en écrivant des articles sur des sujets intéressants, comme

  • l’histoire de la magie
  • les meilleurs tours à connaître pour les débutants
  • les événements liés à la magie close- up
  • Et pourquoi pas quelques témoignages de clients.

Super non ? Vous voilà (au prix de nombreuses heures de rédaction) avec un contenu dont Google sera probablement friand, surtout si vous avez optimiser vos articles autour d’une requête clé par article.

Le problème des articles intéressants

Le problème, c’est que la lecture d’articles intéressants ne fait pas partie du parcours d’achat de votre clientèle. Ces informations partagées sont certainement divertissantes et vous vous aideront à créer une communauté autour de la magie et cela vous aidera probablement à garde le contact avec vos clients actuels, mais elles cela ne vous aidera pas à vendre des prestations de magie, ce qui est votre principale préoccupation en ce moment.

Bien entendu, cette stratégie peut s’avérer payante à certains moments, car le bouche à oreille peut encore fonctionner, mais cela reste assez minoritaire et pourrait surtout être amélioré en réfléchissant à votre angle d’attaque.

Malheureusement, en tant que petite entreprise, vous ne pouvez pas vous permettre d’écrire sur des trucs sympas tant que vous n’avez pas créé suffisamment de contenu pour générer un flux constant de ventes.  Il faut cibler vos efforts !!

Aussi, lorsque vous élaborez votre planning éditorial, assurez-vous que chaque article que vous programmez fait partie du parcours de l’acheteur. D’une manière générale, votre contenu doit être conçu pour satisfaire l’une de ces trois intentions de recherche :

a. L’intention informationnelle

Au tout début du parcours de l’acheteur, vos clients potentiels souhaitent connaître les types de produits et leurs propriétés. Ils utilisent des formulaires de demande détaillés, telles que « qu’est-ce que la magie close-up », « idée pour une soirée d’entreprise » ou « comment animer une soirée ou un mariage ». La meilleure façon de répondre à cette intention est d’utiliser des guides détaillés ou des articles de blogs

b. Intention générales de la recherche

Une fois que vos clients potentiels auront découvert les typologies générales de votre produit à travers des articles d’informations, ils voudront étudier quelle est l’offre qui les intéresse le plus. À ce stade, les chercheurs utilisent des requêtes plus élaborées telles que « meilleur magicien du Pas de Calais », “Avis magicien Lille”. Cette intention est mieux résolue par les critiques et les listes.

c. Intention transactionnelle

Enfin, quand ils seront sur le point d’acheter une prestation, les internautes utiliseront des requêtes telles que « magicien Lille prix », « close up tarif » ou « trouver un bon magicien close up à Lille ». La meilleure façon de répondre à cette intention est d’utiliser des pages de description apportant de type d’informations autour de votre offre.

CONSEIL : Une fois qu’un utilisateur se trouve sur l’une de vos pages, essayez de la pousser (doucement) plus loin dans votre entonnoir de vente. 

7. Optimiser pour la recherche locale

Le terme « référencement des petites entreprises » est souvent utilisé de manière interchangeable avec le terme « référencement local« . L’idée est que plus l’entreprise est petite, plus elle est liée à une certaine région. Si c’est le cas de votre entreprise, vous devez absolument optimiser votre présence en ligne pour la recherche locale.  Voici quelques trucs à connaître.

a. Avoir sa fiche Google My Business

Si vous ne pouviez faire qu’une seule chose pour votre référencement local, ce serait de réclamer votre inscription dans Google My Business (GMB). GMB est le propre annuaire des entreprises de Google et sa principale source d’informations sur votre entreprise.

référencement local GMB
Extrait du référencement local site web sur GMB

 

Le fait de figurer dans cette liste vous permet d’apparaître sur Google maps, vous pousse dans les résultats de recherche locale et vous rend candidat au pack local dans les résultats de recherche – il prend en charge environ 90 % de votre référencement local. Il vous suffit de vous rendre sur la page GMB, de demander ou de créer votre fiche, puis de suivre les suggestions de Google pour remplir le reste des informations

b. Balisage du schéma local

Le deuxième élément le plus important du référencement local est l’application du balisage du schéma commercial local sur votre site web. Il s’agit essentiellement d’un ensemble de balises HTML qui aide les moteurs de recherche à extraire des informations sur votre adresse, votre numéro de téléphone, votre adresse électronique et vos heures d’ouverture, entre autres.

Ces types de signaux renforcent votre pertinence locale auprès de Google, ainsi que d’autres moteurs de recherche.

c. Citations & annuaires professionnels

La citation est ce que les SEO appellent une liste des détails de votre entreprise sur des plateformes tierces, comme les annuaires professionnels et les réseaux sociaux. On croit généralement que plus vous avez de citations (on parle de milliers), mieux vous vous positionnez dans les résultats de recherche locale. Google laisse supposer que cela ne fonctionne pas vraiment (surtout, ils ne veulent pas créer un appel d’air et inciter à la sur optimisation en provoquant des achats de liens intempestifs…)

Bien qu’il y ait peu de « communications officielles » que les citations influencent les classements, je vous suggère quand même de remplir vos profils d’entreprise pour les principaux annuaires d’entreprises et réseaux sociaux dans votre région, par exemple Yelp, Facebook, Instagram et LinkedIn.

Non pas parce que ces citations aideraient votre classement, mais parce que ces plateformes sont des moteurs de recherche à part entière et que certaines personnes les utilisent pour rechercher des entreprises locales. En plus, elles vous enverront quelques backlinks ce qui n’est pas négligeable.

D. Des outils configurés pour le référencement local

Si vous utilisez des outils de référencement, assurez-vous qu’ils sont configurés pour analyser les résultats de recherche dans votre région. Cela est particulièrement important pour la recherche par mot-clé et le suivi du classement, car les résultats peuvent varier considérablement en fonction de l’endroit d’où vous effectuez la recherche.

8. Gérer les avis des utilisateurs

Lorsque vous débutez, Google se montrera prudent à l’égard de votre entreprise et cherchera à savoir si l’on peut vous faire confiance. L’un des signes les plus forts est le nombre de vos évaluations GMB et votre note globale.

Encouragez vos clients à voter pour votre entreprise en leur envoyant un courriel de suivi ou en leur demandant en personne, le cas échéant, et si vous voyez qu’ils sont satisfaits de votre produit/service.

Veillez à répondre à tous les commentaires de manière non générique et prenez soin tout particulièrement des mauvais commentaires. Certains de vos clients potentiels rechercheront ces mauvaises critiques et jugeront votre entreprise en fonction de la manière dont les critiques ont été traitées, alors faites toujours de votre mieux pour désamorcer la situation de manière gracieuse. Et qui sait, l’évaluateur peut décider de modifier sa note à la suite de votre réponse.

Évidemment, remplissez votre fiche GMB correctement avec le maximum de détails possibles 

Conclusion

Le référencement local des petites entreprises est une sacrée contrainte pour de nombreux petits entrepreneurs. Sans le budget d’une grande entreprise, et sans l’inertie d’une marque établie, il y a beaucoup moins de marge d’erreur, mais des moyens aussi beaucoup limitées.

Lorsque les grandes entreprises peuvent se permettre de payer pour faire connaître leurs sites, même avec  faible rendement, de créer du contenu pour le plaisir du contenu et d’ignorer une mauvaise critique occasionnelle, les petites entreprises peuvent finir par payer un lourd tribut.

À cette fin, l’optimisation des moteurs de recherche pour les petites entreprises consiste à maximiser chaque petite opportunité, qu’il s’agisse de votre propre engagement, de vos avantages concurrentiels ou d’une touche personnelle dans vos relations avec les clients. Si vous avez besoins de conseils, envoyez moi un mail. Je peux proposer des petits forfaits d’accompagnements pour vous aider à évoluer au mieux (mais il vous faudra aussi mettre la main à la patte)

 

Xavier

Consultant SEO depuis 2006, j'accompagne les entrepreneurs dans leur stratégie digitale SEO. J'édite ce blog pour vous aider à faire connaitre votre activité sur le net. N'hésitez pas à me contacter

Laisser un commentaire